Introduction

Suite à un recrutement réalisé dans 54 écoles parisiennes, 1013 enfants en CE1-CE2 et l’un de leurs parents ont été sélectionnés pour former la cohorte de l’étude ELPAS. Ces familles ont été réparties en trois groupes caractérisés par des objectifs nutritionnels spécifiques :

- Groupe contrôle : information générale sur l’alimentation, sans orientation particulière. Ce groupe constituait le groupe de référence.

- Groupe A : diminution des apports en graisses (lipides) et augmentation de la consommation de pain et féculents (glucides complexes)

- Groupe B : même conseils que le groupe A, doublés d’une diminution de la consommation de sucres (glucides simples).

Tout au long de l’étude, les consommations alimentaires des participants ont été suivies par Internet, chaque participant bénéficiant d’un accès personnalisé au site de l’étude. Les familles des groupes A et B ont par ailleurs bénéficié d’un accompagnement diététique personnalisé durant les 8 mois d’intervention.

Schema1

D’autres données (activité physique, qualité de vie) ont été recueillies. Leur prise en compte permet de mieux comprendre les effets santé des interventions nutritionnelles, en évaluant la faisabilité des modifications alimentaires et leur impact sur les marqueurs cliniques.

Les marqueurs cliniques retenus sont ceux classiquement associés au risque de surpoids (Indice de Masse Corporelle, mais aussi masse grasse, pression artérielle,…). Des paramètres biologiques (glycémie, insulinémie, bilan lipidique…) ont également été mesurés chez les parents.